Bonjour.

Comme vous le savez, ma grande force est de faire tourner mon affaire seul. Alors bien entendu, ce n’est pas dit que je continue seul, il est même fort probable que je m’entoure “de personnes compétentes et pas forcément des amis”. J’ai déjà contacté plusieurs personnes qui étaient intéressées par un partenariat, une seule de ces personnes a retenu mon attention. Pourquoi m’entourer alors que je peux faire le travail tout seul, me demanderez-vous ? Tout simplement parce qu’après avoir commencé à rédiger le business plan, je me suis rendu compte que non, je ne peux pas tout faire tout seul, faute de temps.

J’ai certes des compétences et des qualités, mais personne n’est parfait. Par exemple, mes capacités sociales laissent à désirer, d’autant plus que j’ai un talent incroyable pour partir au quart de tour, surtout sur les réseaux sociaux. De plus, une entreprise de jeux vidéo, c’est:

  • Concevoir et développer des jeux vidéos (vous savez, game design et tout ça…).
  • Dessiner les assets.
  • Composer les musiques.
  • Faire la communication sur les réseaux sociaux.
  • Vendre les jeux.
  • Et je vous fais grâce du reste…

Un gamer casuel peut croire que c’est génial d’inventer des jeux vidéos, mais croyez-moi : développer un jeu n’est pas un jeu.

L’aventure me passionne depuis le début, cela fait trois ans que je teste cette idée, bien que j’avais initialement le nom” FKRPG Games”, mais que j’ai changé en “Frelon-K Games”, vu que l’ancien nom ne me correspondait plus.

Allez, en avant la musique !

J’ai investi dans le FMDRIVE, un VST développé par Aly James Lab. Si vous avez l’impression que je vous ai parlé en Chinois, je traduis : j’ai acheté un outil pour composer des musiques de MegaDrive. Puisqu’il faut avoir une opinion, je vous donne la mienne : SEGA est l’entreprise qui a le mieux représenté ce que devait être le jeu vidéo. J’essaie, par le biais de mon projet actuel, de me rapprocher le plus possible de cet état d’esprit.

Hier soir, j’ai donc tâtonné sans trop approfondir, histoire d’apprivoiser le plugin, pour composer “Cornered But Not Defeated”, la musique dont j’ai posté un lien YouTube juste au-dessus. La transition entre la 8-bit et la 16-bit va me prendre un certain temps, mais qui sera écourté via mon expérience musicale.

Bon, il faut aussi que je vous parle du nouveau Twitter. Non mais sans rire, qu’est-ce que c’est que ce délire ? Ce n’est pas très professionnel de dire ça, mais j’ai le sentiment que Twitter va s’effondrer de la même façon que Facebook l’a fait. Pourquoi je vous parle de ça ? Gérer une entreprise, ça équivaut à des tas de décisions à prendre. Une faute de décision et c’est la faillite.

Parmi les décisions importantes à prendre, la partie “Community Management” consiste à gérer sa web-présence. Et je ne suis pas spécialement parfait dans ce domaine. Déjà parce que j’ai un franc-parler qui me coûte régulièrement des followers, mais surtout parce que sans les réseaux sociaux, il n’y a plus de communication.

Alors que Faceook a longtemps été le roi des réseaux sociaux, celui-ci sera exclu de la liste des réseaux sociaux sur lesquels gérer une présence. D’abord parce que je n’aime pas du tout ce site, ensuite parce que les utilisateurs actuels de Facebook n’y vont pas pour chercher des jeux vidéo mais pour chercher…. Autre chose.

18 Juillet 2019

Vous avez vu ? J’écris aussi. Concernant Twitter, j’ai longtemps été agréablement surpris par ce réseau social, j’y ai fait de belles rencontres et fait connaissance avec beaucoup de potentiels concurrents et partenaires. Mais le nouveau Twitter met davantage l’accent sur les publicités, les contenus sponsorisés et les informations politiques et autres faits divers qui sont irritantes en plus d’être hors sujet. En d’autres termes : je commence à me méfier.

Il y a dix ans, quand je disais que Facebook allait couler, tout le monde se moquait de moi. Mark Zuckerberg a beau avoir le syndrome d’Asperger, tout comme moi, ça ne m’empêche pas de lui en vouloir pour avoir enfanté ce que j baptiserai comme le plus gros cancer du monde moderne. Aujourd’hui, Facebook est devenu un champ de bataille, et je ne dis même pas ça en exagérant. C’est pour cette raison qu’il est hors de question de faire une page dessus.

Nuit du 16 au 17 Juillet 2019

Je fais tout pour rester créatif tant que je suis dans l’état d’esprit qui me permet de le faire. Quitte à péter des câbles, vu que je vous avouerai que mon humeur est très instable. Je dessine également des labyrinthes, mais cela sera le sujet d’un prochain article.

Bien à vous.

Franck pour Frelon-K games

Post your comment

en_GBEnglish (UK)
fr_FRFrançais en_GBEnglish (UK)